À Chauny, Kévin Reza retrouve son instinct de coureur

Après avoir enchaîné Dauphiné et Route d’Occitanie, Kévin Reza prouve que la condition est bonne avec une quatrième place sur Paris-Chauny. Le Francilien monte en puissance avant les Championnats de France, chez lui dans les Yvelines.

 

Kilomètre 0, Clairière de l’Armistice en périphérie de Compiègne. Le peloton s’en va après avoir respecté une minute de silence, commémorant le Centenaire de l’Armistice de la première guerre mondiale. À peine parti et déjà échappé, Kevin Reza est le premier attaquant du jour. Suivi par 16 hommes, le coureur du Vital Concept Cycling Club vient de lancer la bonne échappée du jour. «Je retrouve de la confiance en moi, mon instinct de coureur et un peu de folie qui va avec. Ça fait plaisir car c’est ce qui me caractérise» commente l’expérimenté coureur du Vital Concept Cycling Club après la ligne.

 

Les 17 hommes de tête comptent jusqu’à 4 minutes 30 d’avance et personne ne semble vraiment enclin à prendre la chasse à son compte dans le peloton. «Roompot a rapidement essayé de mettre en route mais après 20 kilomètres, ils ont baissé pavillon et l’écart a augmenté. Groupama-FDJ puis Cofidis se sont portés en tête mais l’avance de l’échappée continuait de croître, souligne Yvonnick Bolgiani, directeur sportif des Men in Glaz. On pouvait s’attendre à une course de mouvement sur un profil assez propice à cela. C’était un beau scénario de course pour une belle classique du calendrier !» L’entente est bonne à l’avant malgré les multiples ascensions jalonnant le parcours entre Margny-lès-Compiègne et Chauny.

 

La victoire de Pacher pour motivé les troupes

 

Avant d’arriver sur le circuit final, où les fuyards allaient se disputer la victoire, nos coureurs ont appris le doublé de leurs équipiers sur le Tour de Savoie Mont-Blanc. «On suivait ça de près dans la voiture, confie Yvonnick. Quentin est un super mec qui a eu son lot de pépins, le voir gagner avec Arnaud 2e, était une super nouvelle que j’ai partagé avec les coureurs. On était tous super contents.» À Kévin Reza de rajouter : «Ça ne m’a pas du tout surpris. Ils ont été très volontaires sur le Dauphiné et ont surcompensé avec le Savoie. Je savais qu’ils étaient en forme et l’ont prouvé. Je suis très content pour eux et pour l’équipe !»

 

Mais en Picardie, sur les terres de Corentin Ermenault, un autre succès était à chercher pour les hommes de Jérôme Pineau. Parmi les échappés, un coureur rapide retenait l’attention. «J’ai commencé à regarder les coureurs rapides du groupe, raconte Kévin Reza après la ligne. Je savais que Ramon Sinkeldam, le Champion des Pays-Bas, allait très vite. J’ai décidé de prendre sa roue mais dans le dernier virage, un coureur me fait l’intérieur, je freine et perds le sillage de Ramon. J’ai donc décidé de lancer mon sprint mais il fallait produire un nouvel effort à 200 mètres de la ligne et je n’ai pas pu le faire. C’est motivant de pouvoir jouer la gagne sur une telle course. Les sensations sont bonnes depuis quelques semaines après un Dauphiné difficile qui m’a fait du bien. Après une bonne route d’Occitanie, c’est un enchainement plutôt logique qui me mène jusqu’au Championnat de France.»

 

Cap sur le France

 

Ce championnat, quasiment à domicile pour le Francilien, ne sera évidemment pas à manquer. «L’équipe vivra une journée importante à Mantes la Jolie. Personnellement, ce sera particulier. La famille et les amis viendront nous soutenir. Peut-être même avec les fumigènes comme ce fût le cas au GP de Plumelec, ce sera la surprise !» conclut, détendu et rieur, un Kévin Reza retrouvé et déterminé à l’image de tout un collectif qui a livré une belle copie à Chauny. «Au-délà de la forme et du résultat, l’état d’esprit est intéressant et il faut le souligner. Tout le monde revient bien avant le Championnat de France et c’est important de voir tout le monde mobilisé.»

 

Photo l Yefrifotos

Nos partenaires

Vous êtes dirigeant d’entreprise et souhaitez basculer du côté glaz de la Force ? Contactez-nous sans plus attendre : tdesmasures@pce.bike / 06.32.45.28.84