Dauphiné : Le Fût d’Avenas fut de trop

L’apprentissage du plus haut niveau se poursuit pour le Vital Concept Cycling Club… et il est parfois difficile. Ce mardi, la 2e étape du Critérium du Dauphiné n’a pas souri aux Men in Glaz et a projeté nos coureurs au-delà de la 90e place, à 5’22 du vainqueur du jour, l’Allemand Pascal Ackermann.

 

Cinquième et ultime difficulté de la journée dont le sommet était situé à 30 km de l’arrivée, le Col du Fût d’Avenas a sonné le glas des Glaz et Noir. Alors que le rythme en tête de peloton augmentait implacablement dans cette difficulté de 3,8 km à 6% de déclivité, Bryan Coquard décrochait du peloton, rapidement attendu par Quentin Pacher, toujours présent parmi les meilleurs. Après avoir basculé au sommet avec 40’’ de retard sur l’avant du peloton, « le Coq » poursuivait son effort dans la descente avec l’espoir que la tête de course lève le pied… En vain. Lâchant seconde après seconde, le sprinteur de l’équipe décidait d’attendre les coureurs en chasse derrière lui. Son étape se terminait aux côtés de ses coéquipiers Arnaud Courteille, Quentin Pacher et Johan Le Bon, à plus de 5’ des premiers.

 

«J’ai coincé sur le haut de la dernière côte, lorsque le peloton a roulé un cran au-dessus, concédait le leader de l’équipe après l’arrivée. Je me suis accroché, j’ai donné le maximum mais je n’ai jamais pu rentrer… Le peloton accusait encore 2 minutes de retard sur les trois échappés et je me disais que cela allait rouler très vite, ce fut le cas. Je marche bien mais je n’affectionne pas forcément ce type de longue montée roulante. Je ne pouvais clairement pas monter plus vite.»

 

un chrono par équipes avant la montagne

 

Tourné vers la suite de ce Dauphiné, le Coq est lucide et sait que les prochaines étapes ne sont a priori pas taillées pour le Club. «Demain, c’est un contre-la-montre par équipes puis il y aura quatre étapes de montagne difficiles. Nous essaierons de nous accrocher et de gérer au mieux. C’est toujours important de disputer des épreuves de ce niveau-là et de travailler pour la suite. Désormais, les gars ont carte blanche et je pense que Quentin et Arnaud ont moyen de tirer leur épingle du jeu. Ensemble, nous tâcherons de faire le maximum jusqu’à dimanche.»

 

Mercredi, la 3e étape se courra entre Pont-de-Vaux (Ain) et Louhans-Châteaurenaud (Saône-et-Loire). Un contre-la-montre par équipes roulant, long de 35 kilomètres. Ce sera la première fois de son histoire que le Vital Concept Cycling Club participera à cet exercice si particulier, exigeant et spectaculaire. Avec l’envie de bien faire et de montrer la plus grande homogénéité possible.

Nos partenaires

Vous êtes dirigeant d’entreprise et souhaitez basculer du côté glaz de la Force ? Contactez-nous sans plus attendre : tdesmasures@pce.bike / 06.32.45.28.84