Départ en côte et final au sommet, les Glaz à l’épreuve

«Journée compliquée», selon les mots du directeur sportif Didier Rous, sur les routes de la 5e étape du Critérium du Dauphiné, ce vendredi. Avec un départ en côte à la sortie de Grenoble, difficile de participer à l‘échappée du jour. «Il n’a pas manqué grand-chose à Quentin (Pacher) pour basculer au sommet de la première côte avec les attaquants, poursuit le technicien des Glaz et Noir, mais au final, ce n’était pas plus mal. Vu le final du jour, c’était voué à l’échec.»

 

Avec une arrivée à la station de Valmorel au terme d’une montée de 12,7 km à 7% de déclivité, peu de chances en effet d’assister à un scenario autre qu’une simple «course de côte». Dans cette ascension classée Hors Catégorie, Quentin Pacher fut le seul coureur du Vital Concept Cycling Club à «faire» la montée. «Arnaud (Courteille) avait mal aux pattes après son rallye de la veille et j’ai incité les autres à se relever en vue des deux prochaines étapes, explique Didier Rous. Pour Quentin, c’était important de faire ces efforts car il revient progressivement à son niveau. C’est en continuant de travailler ainsi qu’il sera à nouveau au top. »

 

Samedi, nouveau morceau de bravoure au menu du Dauphiné. Etape courte (110 km) mais sans un mètre de plat, entre Frontenex et la montée vers la Rosière. Le peloton et ses six coureurs Glaz encore en lice enchaîneront deux cols Hors-Catégorie (la Montée de Bisanne puis le Col du Pré) avant le Cormet de Roselend (2e catégorie) et l’ascension finale, longue de 17,6 km à 5,8% de déclivité. Force et honneur, les Glaz !

Nos partenaires

Vous êtes dirigeant d’entreprise et souhaitez basculer du côté glaz de la Force ? Contactez-nous sans plus attendre : tdesmasures@pce.bike / 06.32.45.28.84