Druivenkoers Overijse

Druivenkoers Overijse

Mercredi 29 Août

 Pays : Belgique  |  Classe : 1.1 |  Compétition : Europe Tour

 

L’heure des vendanges ?

La traditionnelle Course des Raisins d’Overijse se dispute au sud-est de Bruxelles, sur un parcours où les puncheurs trouvent chaque fin d’été un tracé à leur mesure et où seuls les hommes en forme peuvent ambitionner la victoire.

 

Autour de cette ville renommée pour ses cultures de vignes en serre et en conclusion de la traditionnelle fête des Raisins, 3 tours de 31 km (sur un circuit jalonné de 5 côtes) puis 8 tours de 12 kilomètres (avec 2 côtes à escalader à chaque tour) sont offerts au peloton, qui a habituellement bien du mal à contrôler les échappées et favoriser une arrivée groupée.

 

L'expérience de Jonas Van Genechten

 

Vainqueur en 2014, le Wallon Jonas Van Genechten sera le chef de file des Men in Glaz sur cette épreuve belge qu’il affectionne. «J’y ai déjà terminé 4e, 2e et donc 1er, souligne celui qui a terminé 2e d’étape sur le récent Tour du Poitou-Charentes. Overijse est une course d’usure, particulièrement difficile à contrôler. Une longue échappée peut aller au bout où des puncheurs peuvent sortir dans le final et résister au peloton. Je vais là-bas pour réaliser quelque chose de bien et pourquoi pas m’imposer une nouvelle fois. J’ai des top sensations depuis la semaine qui a suivi la Polynormande, début août et j’espère en profiter. A nous de ne pas avoir à assumer tout le poids de la course. Il faudra prendre les choses dans le bon sens et vite réagir si l’on se sent piégés.»

 

Gilles Pauchard, le directeur sportif du Vital Concept Cycling Club, abonde dans ce sens. «Pourquoi ne pas aller dans l’échappée tout en laissant du monde autour de Jonas ? Il faudra qu’on en discute au briefing. Comme toujours, ils auront leur mot à dire et je les laisserai exprimer leurs envies et leur conception de la course. Nous déciderons du plan à adopter en conséquence.»

 

Deux fois échappé sur les routes du Poitou-Charentes, Adrien Garel pourrait endosser ce rôle d’éclaireur, à moins que le Flamand Bert De Backer, motivé par la fin de saison et par l’air du pays, ne se lance au combat lui aussi. Au terme des 190 km, la récolte s’annonce belle et savoureuse…

Nos partenaires

Vous êtes dirigeant d’entreprise et souhaitez basculer du côté glaz de la Force ? Contactez-nous sans plus attendre : tdesmasures@pce.bike / 06.32.45.28.84