France route : Les Glaz prennent date

Au lendemain de la Flèche Wallonne courue mercredi, Kevin Reza et Tanguy Turgis, accompagnés d’Adrien Garel, sont passés par Mantes-la-Jolie pour une reconnaissance du parcours des prochains Championnats de France, organisés par la FFC.

 

Au sein d’un peloton d’une douzaine de coureurs Espoirs et Elite, nos trois Men in Glaz ont effectué deux tours d’un circuit long de 21,3 km, qu’il faudra parcourir à 11 reprises le dimanche 1er juillet. «C’est un circuit très bien dessiné, qui présente toutes les caractéristiques d’un Championnat où chacun est censé avoir sa chance, explique Kevin, 3e de la course en ligne en 2014. Ce parcours peut très bien nous convenir, ni trop dur, ni trop facile, avec une partie en ville, une partie en campagne très exposée au vent et des passages techniques.»

 

Vivement fin juin !

 

Effectuée dans des conditions climatiques estivales, la reconnaissance de jeudi a donné un aperçu grandeur nature de ce qui pourrait attendre les coureurs dans un peu plus de deux mois. «Si l’on a la même météo le jour de la course, il n’y aura pas grand monde à l’arrivée, poursuit «La Rez’». Et vu les scenarii de course depuis le début de saison, je vois bien un coureur aller au bout d’une échappée au long cours.»

 

Jalonné de trois côtes au profil et à la longueur bien différents, le circuit s’annonce exigeant et les sprinteurs n’auront en effet pas la partie gagnée d’avance. «Après une petite bosse à Dennemont, la côte de Follainville fait, certes, 1,3 kilomètre mais c’est celle qui lui succède, longue d’environ 300 mètres, qui devrait faire le plus de dégâts. La côte de Fontenay-Saint-Père est raide et au contraire des deux premières, il faudra être bien placé au pied, au risque de prendre des cassures. Ensuite, ça redescend vers Mantes via Limay, avec une arrivée en ville.» Le Francilien désormais installé en Vendée est un homme de Championnats et a œuvré avec succès pendant trois ans au service des sprinteurs de la FDJ. Cette année, il s’attend à jouer une autre partition sous son nouveau maillot Glaz et Noir. «Nous aurons environ le même nombre de coureurs que les autres équipes françaises et je n’en vois aucune supérieure à une autre. Malgré la longueur du circuit, les bosses devraient revenir souvent car cela devrait rouler très vite. Ce parcours m’inspire, tout comme il peut inspirer d’autres coureurs. Vivement fin juin !»

 

Un chrono pour costauds

 

Le parcours du contre-la-montre, disputé le jeudi 28 juin et long de 45,4 km, a lui aussi été dévoilé. «Là, ce sera pour costauds, conclut Kevin. Le départ sera le même que sur la course en ligne mais on montera la bosse de Limay au lieu de la descendre. Ce sera casse-patte d’entrée et il faudra digérer cette première difficulté pour bien négocier la suite du parcours.»

 

Rendez-vous est pris pour les 15 coureurs français du Vital Concept Cycling Club, qui tâcheront de porter haut leurs couleurs Glaz dans les Yvelines. La veille de la course en ligne, ils auront l’occasion d’encourager leurs protégés du VCP Loudéac alignés le matin sur l’épreuve Elite Amateur, et d’observer de près les scénarios de course qui se dégagent sur le circuit mantois.

 

Photo : Patrick Pichon l FFC

Nos partenaires

Vous êtes dirigeant d’entreprise et souhaitez basculer du côté glaz de la Force ? Contactez-nous sans plus attendre : tdesmasures@pce.bike / 06.32.45.28.84