Halle-Ingooigem : «Je n’avais plus ressenti cela depuis trois ans !»

Très belle course collective des Glaz et Noir ce mardi sur Halle-Ingooigem. Sur une épreuve où les mouvements ont été incessants, typique des scenarios de course belges, le Vital Concept Cycling Club est parvenu à glisser deux hommes dans le premier peloton qui s’est disputé la victoire sur cette semi-classique prisée des sprinteurs.

 

Emmené -presque téléguidé- par Erwann Corbel dans les derniers hectomètres, Kris Boeckmans a terminé 5e d’une épreuve qu’il affectionne depuis de nombreuses années (il y avait déjà terminé deux fois 2e). Le retour au premier plan du coureur d’Anvers se confirme, bientôt trois ans après un très grave accident sur la Vuelta. «Je n’avais plus eu ces sensations depuis ma chute, lançait Kris après le sprint remporté par le Néerlandais Danny Van Poppel. J’aime cette course et je me doutais qu’elle se déroulerait ainsi. Halle-Ingooigem était la 3e course de l’équipe en cinq jours, après A Travers le Hageland et l’Elfstedenronde. J’avais peur que nous fatiguions un peu mais l’équipe est allée de mieux en mieux au fil des heures et a réussi une super course. Voir un tel état d’esprit, une telle solidarité dans le final, c’est vraiment super.»

 

«Quel plaisir de retrouver ces sensations !»

 

Présent sur l’ensemble de la campagne des classiques flandriennes depuis le début de saison, Kris a vu le groupe évoluer en presque six mois. Ce qu’il voit semble beaucoup lui plaire. «En début de saison, l’équipe était hyper soudée autour de Bryan (Coquard) et manquait peut-être d’un «guide» en son absence. Nous manquions de cohésion quand il n’était pas là. Cette semaine, nous avons trouvé cette solidarité, cette motivation qui doit nous animer en toutes circonstances. Personnellement, je me savais en bonne forme après avoir fait les efforts nécessaires dans la semaine qui a suivi le Tour de Belgique. J’ai consenti les efforts et les sacrifices qu’il fallait et cela paie.»

 

Manifestement très en jambes, Kris s’était fait remarquer bien avant le sprint en plaçant une attaque à 45 kilomètres de l’arrivée. «Même si nous étions en train de revenir sur un groupe d’échappés, je trouvais que le peloton ne roulait pas assez fort et j’avais besoin de voir les gars s’employer. Le «kick» que j’ai donné a créé ce que je souhaitais, de la vitesse et du mouvement. L’équipe s’est ensuite regroupée à l’avant et nous avons su répondre présents lorsque les différents groupes se sont isolés dans le final. Quel plaisir de retrouver ces sensations…»

 

Boeckie sera en lice sur la course en ligne des Championnats de Belgique ce dimanche, à Binche, accompagné de ses deux compatriotes Glaz et Noir, Bert De Backer et Jonas Van Genechten.

 

Photo l Ellen De Vos

Nos partenaires

Vous êtes dirigeant d’entreprise et souhaitez basculer du côté glaz de la Force ? Contactez-nous sans plus attendre : tdesmasures@pce.bike / 06.32.45.28.84