Bienvenue au club !

Du bon Le Bon, 9e au Ronde Van Drenthe

11 mars 2018

Du bon Le Bon, 9e au Ronde Van Drenthe

Déjà échappé sur le récent GP Samyn et souvent aux avants-postes depuis le début de la saison, Johan Le Bon a vu sa persévérance récompensée et pu vérifier que les jambes tournent rond sur des courses du Nord qu’il affectionne traditionnellement.

 

Aux Pays-Bas, le Lannionais a découvert une épreuve atypique, avec des secteurs pavés et des routes en terres, dans les sous-bois, où le sens tactique prévaut parfois sur la force pure. « Toute la course s’est déroulée sur des routes étroites, expliquait un Johan déçu de son résultat final malgré sa belle prestation à l’avant. Il fallait frotter, se placer et réussir à sortir du peloton quand les Hollandais se mettaient à trois de front pour empêcher les attaquants de s’échapper. J’ai galéré sur le début de course car j’ai crevé sur le seul secteur où les voitures de directeurs sportifs n’étaient pas autorisées à suivre, au moment où la course s’animait franchement. Une moto-neutre m’a dépanné puis j’ai chassé 25-30 kilomètres pour rentrer, avant de crever à nouveau et changer de vélo. Après être revenu dans le peloton, je suis sorti dans un groupe de 8 dans la dernière côte, à 50 km de l’arrivée. On est vite rentré sur un groupe de 6 échappés et notre groupe était bon, avec des gars solides et qui travaillaient tous. Je me méfiais pas mal du Hollandais Kreder et de l’Australien Dempster, deux très bons coureurs. Sur le dernier secteur, la sélection s’est faite naturellement et on était alors dix ou onze. J’avais prévu d’attaquer à 2 kilomètres de l’arrivée mais je me suis fait piéger. 5 coureurs sont sortis et, alors que je pensais les autres capables de fournir l’effort pour revenir sur la tête, ils étaient moins frais que ce que je pensais. J’ai roulé pour rentrer aux 800 mètres mais ensuite, plus possible de disputer le sprint… »    

 

Présent sur le stage de reconnaissance des classiques du Nord la semaine précédant ce Ronde Van Drenthe, « Jojo » entame sa période de prédilection, de secteurs en terre ou pavés. Il y sera notamment accompagné de Bert De Backer, 19e à Drenthe, et Jérémy Lecroq, 20e, eux aussi en bonne condition à quelques encablures des grandes échéances flandriennes. Après dix jours en terres flamandes puis hollandaises, Johan Le Bon rentre dans les Côtes d’Armor pour une semaine à la maison, avant de reprendre la compétition au GP de Denain, dimanche prochain, puis s’alignera au GP E3, à Gand-Wevelgem, au Tour des Flandres, à Paris-Roubaix puis au Tro Bro Leon, sur ses terres.  

Nos partenaires

Vous êtes dirigeant d’entreprise et souhaitez basculer du côté glaz de la Force ? Contactez-nous sans plus attendre : tdesmasures@pce.bike / 06.32.45.28.84