Omloop van het Houtland

Omloop van het Houtland

Mercredi 19 Septembre

 Pays : Belgique  |  Classe : 1.1 |  Compétition : Europe Tour

 

Site internet

Un sprint... ou un piège ?

 

Des routes toutes plates, un circuit final de 10 kilomètres à parcourir sept fois, un départ et une arrivée sur la Grand Place de Lichtervelde, l'épreuve courue au cœur des Flandres a tout pour s'achever par un sprint massif mais peut réserver des surprises. L'an passé, un groupe de trois coureurs était parvenu à tromper la vigilance du peloton, réglé par André Greipel. Le gorille allemand sera encore au départ du Circuit de Houtland, courue dans le nord-ouest de la Belgique, mais ce serait une erreur de compter sur lui et sa seule formation pour contrôler la course et amener le peloton groupé jusqu'à la ligne d'arrivée.

 

«Si la météo est clémente, la course sera sans doute assez simple à lire, reconnaît Jimmy Engoulvent, rompu aux épreuves flamandes. Il faudra être vigilant en fonction de la force et du sens du vent et, comme d'habitude sur les courses belges, courir devant autant que possible. C'est primordial. La partie en ligne, qui montera vers la Mer du Nord, sera exposée et il y aura des risques de bordures. Ensuite, sur le circuit final, certaines routes sont étroites et, vu la vitesse à laquelle cela roulera, la sélection se fera par l'arrière. La consigne majeure sera d'être bien placé tout au long de la course.»

 

Jonas van Genechten sur sa lancée ?

 

Au menu de cette ancienne kermesse, 191,4 kilomètres sans dénivelé donc, mais pas sans pièges, chutes ou tentatives d'échappée censées troubler le bon ordonnancement des équipes de sprinteurs. En cas d'arrivée massive, la carte maîtresse du Vital Concept Cycling Club s'appellera Jonas Van Genechten. 6e du Championnat des Flandres vendredi dernier et 2e dimanche du GP Jef Scherens, le Wallon a des jambes de feu et le couteau entre les dents. «Le Circuit du Houtland est une course que j'apprécie, confie Jonas. Il faudra y être très attentif car cela peut casser n'importe où. On a déjà vu des scénarios très différents se produire sur cette course.»

 

Face à une concurrence relevée, les Glaz et Noir seront équipés pour faire briller le Club à Lichtervelde. Aux côtés de JVG, Bert De Backer, Adrien Garel, Steven Lammertink, Justin Mottier et Tanguy Turgis seront à l'ouvrage et prêts à accompagner le mouvement si des échappées se dessinent. Le 7e homme en Glaz sera Quentin Pacher, qui effectuera son retour à la compétition deux semaines et demi après sa chute à la Bruxelles Classic. Le puncheur du Sud-Ouest a des vues sur les courses vallonnées de la fin de saison et s'alignera au Houtland pour accumuler les kilomètres et reprendre le rythme. Un point de passage obligé à quatre jours du Tour du Gévaudan, qui devrait davantage convenir à ses qualités.

Nos partenaires

Vous êtes dirigeant d’entreprise et souhaitez basculer du côté glaz de la Force ? Contactez-nous sans plus attendre : tdesmasures@pce.bike / 06.32.45.28.84