Pas de casse aux 4 Jours… mais le rose passe

Final à risques, ce jeudi à Ecques, en conclusion de la troisième étape des 4 Jours de Dunkerque, où Bryan Coquard a dû céder son maillot de leader de l’épreuve suite à une vague dans l’approche du sprint final. Ultra motivé et parfaitement épaulé par ses coéquipiers du Vital Concept Cycling Club depuis le départ de Fort-Mahon, le sprinteur a tiré tout droit sur un rond-point à deux kilomètres de l’arrivée avant de réintégrer le peloton à hauteur de la trentième place.

 

un final tortueux à ecques

 

«C’est dommage car le boulot des gars a été impressionnant, souligne Didier Rous, directeur sportif de l’équipe sur l’épreuve. Ils sont sollicités depuis trois jours mais Bert (De Backer), Julien (Morice), Kris (Boeckmans), Corentin (Ermenault), Jérémy (Lecroq) et Lorrenzo (Manzin) ont tenu la barre toute la journée et assumé notre statut de leader. Malheureusement, sans nous chercher d’excuses, cette arrivée était assez dangereuse. Entre les ronds-points, le virage à angle droit à 250 m de la ligne, le profil descendant, c’était un peu un final pour kamikazes.… Bryan n’avait pas tout perdu en sautant le rond-point mais, en faisant l’effort pour se replacer, il a pris une vague qui lui a fait toucher le trottoir avec la roue avant, à 700 m de l’arrivée.» Sur la ligne, le Coq prend une anecdotique 18e place.

 

Seule victime Glaz de la nervosité ambiante au sein du peloton : le Vannetais Julien Morice, jeté au sol dans un faux-plat montant après avoir touché la roue d’un coureur inattentif, à faible allure. Arrivé à plus de 17 minutes du vainqueur, «Momo» est retombé sur son épaule droite déjà touchée dans une chute au Yorkshire. Il sera néanmoins opérationnel –et ô combien utile !- lors de la 4e étape, vendredi entre Dainville et Mont Saint-Eloi (172,7 km).

 

Photo l Thomas Maheux

Nos partenaires

Vous êtes dirigeant d’entreprise et souhaitez basculer du côté glaz de la Force ? Contactez-nous sans plus attendre : tdesmasures@pce.bike / 06.32.45.28.84