Savoie Mont Blanc : Enfin, Papach’ !

Au terme d’une échappée de plus de 130 kilomètres, Quentin Pacher a décroché son premier succès en carrière sur la dernière étape du Tour de Savoie-Mont Blanc. Professionnel depuis trois ans et demi, le Libournais confirme ses progrès constants et concrétise enfin, lui qui collectionne les places d’honneur cette saison. Puncheur émérite, Quentin s’est imposé en solitaire à Cluses, son coéquipier Arnaud Courteille décrochant la 2e place. Au soir du premier doublé de l’histoire du Vital Concept Cycling Club, voici «Papach’» comblé mais pas euphorique. A l’image du bonhomme.

 

«Au départ, expliquait-il après son succès, je voulais prendre l’échappée afin d’anticiper l’explication entre les favoris. J’ai « fait le départ » en profitant de la bosse du début du parcours, raide mais pas très longue. Nous sommes sortis à deux puis avec un une douzaine d’hommes et, en voyant que nous perdions du temps à l’approche du Plateau des Glières, j’ai relancé l’allure. Nous nous sommes retrouvés à quatre devant et, dans l’ascension (classée en 1ère catégorie), je suis monté à mon rythme pour me retrouver seul. Là encore, c’était pour rester un point d’appui en vue du final où Arnaud aurait son mot à dire. Derrière moi, le groupe Maillot Jaune a perdu pas mal d’éléments et les favoris manquaient d’équipiers à leurs côtés. J’ai tâché de gérer et suis parvenu au pied de la montée de Brizon (à 13 km de l’arrivée) avec 40’’ d’avance. J’ai entendu que le Maillot Jaune (l’Autrichien Zoidl, futur vainqueur de l’épreuve) avait attaqué alors que mon avance était montée à une minute. Là-haut, je n’avais plus que 30’’ sur la contre-attaque et j’ai fait la descente à fond. Je n’ai finalement cru à la victoire qu’à 2 kilomètres de l’arrivée, après être resté motivé grâce au travail que faisait Arnaud à l’arrière. Seul devant, je songeais aux chances de victoire qu’il aurait s’il rentrait sur moi. Il mérite tellement d’en gagner une après sa deuxième place de vendredi… J’espère qu’il pourra, lui aussi, bientôt lever les bras !»

 

«Quentin en gagnera d'autres !»

 

En franchissant la ligne, Arnaud ne s’en est pas privé, célébrant à Cluses la victoire son équipier victorieux de tout le groupe Glaz et Noir. Un grand bonheur pour Gilles Pauchard, le directeur sportif de l’équipe en Savoie. «Nous terminons au mieux une course où cela n’a pas été facile tous les jours. Arnaud était resté sur sa faim le jour où il avait fait 2e mais les gars ont été de mieux en mieux au fil des jours. Ce matin, Quentin était hyper motivé et nous avait avertis de son envie d’être dans l’échappée. Il n’était pas satisfait de ce qu’il avait réalisé depuis le début de l’épreuve. C’est lui qui a impulsé le rythme dès le début et fait sa course comme il le fallait. Il gagne aujourd’hui car le Tour de Savoie Mont-Blanc est une épreuve de classe 2 mais il aurait pu le faire avant si son programme avait comporté, par exemple, davantage de manches de Coupe de France. Depuis le début de la saison, Quentin a été aligné sur des courses de très haut niveau et il y a été régulier. Il connaît sa valeur, a compris comment être performant avec ses qualités et met tout en place pour aller où il veut. Il en gagnera d’autres bientôt, et de plus importantes !»

 

Voilà Quentin et l’ensemble du groupe désormais tournés vers les Championnats de France de Mantes-la-Jolie, dont la course en ligne aura lieu dimanche. «Mes ambitions là-bas seront collectives, révèle Quentin. Le but est que l’équipe décroche le maillot bleu-blanc-rouge. Je me calerai sur la tactique décidée par l’équipe. Si la victoire doit se jouer entre puncheurs, j’espère en être. Mais s’il faut rester au dans le peloton pour préparer un sprint, je serai là aussi. Ensuite, pour la deuxième partie de saison à partir de fin juillet, je sais où je veux aller et je ferai tout pour y arriver.» La force de la confiance.

 

Photo l Etienne Garnier

Nos partenaires

Vous êtes dirigeant d’entreprise et souhaitez basculer du côté glaz de la Force ? Contactez-nous sans plus attendre : tdesmasures@pce.bike / 06.32.45.28.84