Sérieux et placés, les Glaz ont lancé leur Dauphiné

Bon début de Critérium du Dauphiné pour les Men in Glaz, ce dimanche dans les rues de Valence. Au terme du prologue de 6,6 kilomètres dans la chaleur drômoise, Corentin Ermenault est le coureur le mieux classé (28e, à 17’’ de Kwiatkowski, vainqueur du jour).

 

Pour son premier contre-la-montre à ce niveau, le jeune Picard, médaillé de bronze des Championnats du Monde Espoirs de la discipline l’an passé, a réussi son examen de passage même s’il aurait aimé faire encore mieux. «Je ne suis pas mécontent, concédait-il sitôt descendu de sa machine, mais pas hyper satisfait non plus. J’aurais aimé perdre moins de temps mais je suis content d’avoir découvert ce qu’est un prologue à ce niveau. Le Dauphiné est un mini Tour de France et cela se sent dans l’engouement, la présence du public, les journalistes présents et tout ce qui nous entoure… J’ai regoûté aujourd’hui à ce que j’aime quand je dispute une poursuite sur la piste. Cette pression qui monte petit à petit, cette envie de bien faire, ce stress positif… Depuis ce matin, j’ai respecté mon timing, ma routine à la minute près. Heure du repas, départ de l’hôtel, arrivée dans la zone de départ, reconnaissance du parcours, puis début et fin d’échauffement, afin de ne pas perdre une miette d’efficacité jusqu’au départ. Tout a été mené de manière idéale, sans un faux-pas grâce à la présence des mécanos, des directeurs sportifs ou des assistants. C’était top.»

 

«En espérant gagner...»

 

Un nouveau Critérium débutera lundi pour Corentin et l’ensemble du Vital Concept Cycling Club, avec la première étape en ligne de cette épreuve par étapes. 179 km et six côtes sépareront Valence de St Just-St Rambert (Loire). Dès le début de l’étape, le peloton escaladera le col de Leyrisse, classé en 2e catégorie sur les routes de l’Ardèche, avant de prendre la direction de la Haute-Loire via le Col de Désaignes et la Côte de Saint-Agrève, tous deux classés en 3e catégorie. Le final offrira ensuite deux ascensions de 4e catégorie, à 16 puis 4 kilomètres de l’arrivée.

 

«La fin de l’étape s'annonce «musclée» et cela pourrait me convenir », reconnaît Bryan Coquard, le sprinteur de l’équipe qui n’a lâché que 20 secondes sur le prologue de Valence. Le Coq est en forme, comme en témoignent ses deux récents succès aux 4 Jours de Dunkerque puis au Tour de Belgique, et vise haut. «Nous avons repéré le départ de cette étape hier et les directeurs sportifs sont allés reconnaître le final. Nous avons beaucoup d’envie, l’équipe marche bien et tout est possible. Nous ferons du mieux que nous pourrons et tâcherons d’épauler Sky à l’avant du peloton, en espérant gagner.» La couleur est affichée, l’objectif annoncé. Que la Force soit avec les Glaz !

Nos partenaires

Vous êtes dirigeant d’entreprise et souhaitez basculer du côté glaz de la Force ? Contactez-nous sans plus attendre : tdesmasures@pce.bike / 06.32.45.28.84