Tanguy Turgis, 8e à Handzame

TANGUY TURGIS : « J’AURAIS PRÉFÉRÉ FINIR 50E ET VOIR LORRENZO GAGNER »

 

Final compliqué pour les Glaz et Noir sur la Handzame Classic. Alors que la chasse derrière l’échappée du jour et l’approche du sprint massif s’étaient déroulés de façon quasi idéale, l’emballage final ne s’est pas passé comme souhaité pour Lorrenzo Manzin et sa garde rapprochée. Le Réunionnais, calé dans la roue du train Quickstep à l’entrée du dernier kilomètre, a perdu la roue du coureur qui le précédait à 500 mètres de la ligne, gêné par un coup d’épaule donné par un grand gabarit. Le premier coureur du Vital Concept Cycling Club est Tanguy Turgis, 8e.

 

« Tout s’est bien goupillé tout au long de la journée, chacun a super bien bossé. Tout le monde s’est parfaitement entendu et soutenu mais j’ai eu la malchance de crever à 10 km de la ligne, expliquait le benjamin de l’équipe après l’arrivée. En rentrant dans le peloton, j’ai eu peur de ne pas être aux côtés de Lorrenzo assez tôt, j’étais un peu stressé et j’ai peut-être voulu trop en faire, en passant là où Kevin (Reza) et Lorrenzo ne pouvaient pas forcément passer. Nous nous sommes perdus puis j’ai réussi à reprendre sa roue pour faire le ménage derrière lui, mais il y a eu une nouvelle vague qui a enfermé Lolo et m’a mis sur la gauche, là où le sprint se lançait. Au final, je parviens à faire le sprint alors que Lolo a dû se relever, mais j’aurais préféré jouer mon rôle du mieux possible, terminer 50e et voir Lorrenzo gagner. »

 

Le groupe Glaz et Noir aura une chance de rectifier le tir dès dimanche sur le GP de Denain, où les 12 secteurs pavés au menu du jour constitueront la grande nouveauté de cette 60e édition.

Nos partenaires

Vous êtes dirigeant d’entreprise et souhaitez basculer du côté glaz de la Force ? Contactez-nous sans plus attendre : tdesmasures@pce.bike / 06.32.45.28.84