Tour de Bretagne : Turgis 10e à travers les chutes

Nouvelle étape destinée aux sprinteurs sur ce Tour de Bretagne 2018. Dépourvu d'homme très rapide, le Vital Concept Cycling Club n'est toutefois pas resté attentiste dans le final, multipliant les attaques, en vain. Résumé.

 

Au revoir la Loire-Atlantique, cap sur le Morbihan et Plougoumelen, à tout juste vingt kilomètres de Theix, où se trouve notre Centre de Performance. De quoi motiver nos Men in Glaz à performer. Après un trio sur la première étape, c'est un duo qui se fait la malle dès le début de la journée. Les équipiers du leader, Herman Dahl, se placent en tête de peloton mais l'écart vacille dans le final et atteint 4min30 alors que l'échappée reçoit le renfort de deux nouveaux éléments. La course est relancée.

 

On s'attendait à une fin d'étape classique, le peloton jouant avec l'écart pour ne pas reprendre trop vite les fuyards. Mais les cartes sont redistribuées et les formations se succèdent en tête de peloton. À 10 kilomètres, l'écart est toujours supérieur à la minute. L'échappée résiste. Corentin Ermenault et Johan Le Bon tentent de faire la jonction à 6 kilomètres du but. Puis notre poursuiteur picard insiste seul et reprend l'échappée à 1500 mètres de la ligne. Comme la veille, il pense pouvoir résister à un peloton lancé à vive allure mais il aura manqué 700 mètres... Frustrant mais les jambes sont là ! Une chute massive est venue perturber l'emballage final, fort heureusement n'impliquant aucun Glaz et Noir. Tanguy Turgis, 10e, est le meilleur coureur du club sur cette étape. Un temps classé à neuf secondes suite à une cassure, tous les coureurs du peloton sont finalement dans le même temps. Prompt rétablissement aux Espoirs loudéaciens ayant chuté hier et aujourd'hui. 

Réaction de tanguy turgis :

 
«Le plus important est que l'on n'ait personne dans la chute vu le carambolage qu'il y a eu à 500 mètres de la ligne. On a une bonne équipe et je pense que l'on peut faire encore mieux dans les jours à venir. Après deux étapes disputées au sprint, il n'y a pas eu vraiment de surprise. On attend encore un peu pour voir qui a la bonne canne pour bagarrer en vue du classement général. Les jambes sont plutôt bonnes. Avec les grosses courses que j'ai pu accumuler récemment, les étapes s'enchainent assez bien pour moi. On va prendre le Tour de Bretagne au jour le jour. Pour l'instant, aucun écart conséquent ne s'est créé au classement général, il faudra attendre encore un peu pour cela.»

Nos partenaires

Vous êtes dirigeant d’entreprise et souhaitez basculer du côté glaz de la Force ? Contactez-nous sans plus attendre : tdesmasures@pce.bike / 06.32.45.28.84