Tour de Vendée

Tour de Vendée

Samedi 6 Octobre

 Pays : France  |  Classe : 1.1 |  Compétition : Europe Tour

 

Site internet

A l’assaut des Chouans !

 

Le Vital Concept Cycling Club ne sera pas loin de ses terres bretonnes sur le Tour de Vendée, traditionnel rendez-vous de fin de saison où tous les scenarios sont envisageables. Après 206 kilomètres au dont 194 en ligne, l’épreuve, dernière manche de la Coupe de France, s’achèvera à La Roche-sur-Yon, où un circuit de 3,9 kilomètres sera à parcourir trois fois.

 

Yvonnick Bolgiani, le directeur sportif du Vital Concept Cycling Club sur les routes vendéennes, a reconnu le parcours mètre après mètre. «Avant d’entrer sur le circuit final, les coureurs auront à effectuer une boucle autour de La Roche-sur-Yon et, si les cent premiers kilomètres ne présentent pas de difficulté, la deuxième partie s’effectuera sur des routes plus escarpées, casse-pattes, avec une succession de côtes et de changements de rythme à l’approche de Chantonnay, au kilomètre 130. La Côte des Gîtes, le Mur de La Pouzaire, abordé après la traversée d’un gué, puis la Côte du Moulin des Bois, à Sainte-Cécile, s’enchaînent vite. Il faudra être vigilant et ne pas hésiter à accompagner les coups même si les trente derniers kilomètres en direction de La Roche s’annoncent roulants et sans difficulté. Pas sûr que beaucoup d’équipes soient intéressées par un sprint massif…»

 

Le Coq pour un quatrième succès ?

 

Le circuit final court et plutôt technique dans les rues de La Roche-sur-Yon, il serait surprenant de voir d’éventuels échappés perdre plus d’une minute sur les dix derniers kilomètres. Local de l’épreuve, Kévin Reza prendra le départ avec le couteau entre les dents et pourrait être l’un des principaux atouts du Club en cas de course de mouvements. «Ce sont mes routes d’entraînement et courir à la maison m’excite, précise le puncheur qui a lui aussi reconnu l'épreuve en amont. Le parcours est casse-pattes, cela me convient bien et ce serait sympa de finir sur une bonne note à domicile.»

 

Troisième du Tour de Vendée voilà deux ans, Bryan Coquard sera lui aussi en lice avec de légitimes ambitions. Le final en montée est adapté à ses caractéristiques de sprinteur véloce et le Coq disputera en Vendée sa dernière course sur route de l’année avant de basculer en mode pistard pour prolonger une saison amputée d’un mois suite à sa fracture de l’omoplate. Vainqueur au Tour d’Oman, aux Quatre Jours de Dunkerque et au Tour de Belgique, profitera-t-il de son passage en Vendée pour remporter son 4e succès en 2018 ?

Nos partenaires

Vous êtes dirigeant d’entreprise et souhaitez basculer du côté glaz de la Force ? Contactez-nous sans plus attendre : tdesmasures@pce.bike / 06.32.45.28.84