Yorkshire : les Glaz ont assumé, le Coq placé

Entrée en matière en demi-teinte pour le Vital Concept Cycling Club, ce mercredi, au Tour du Yorkshire. Sur une première étape sans grande difficulté et au final tout plat, les Glaz et Noir ont roulé toute la journée à l’avant du peloton pour contrôler une échappée de six coureurs… en vain. Sur la ligne à Doncaster, les cinq fuyards rescapés ont conservé 5 secondes d’avance sur le peloton et Bryan Coquard a terminé 7e de l’étape.

 

Déçu mais pas abattu, le directeur sportif Jimmy Engoulvent assumait le travail abattu par ses hommes et tirait son chapeau aux échappés du jour. «Nous savions que beaucoup d’équipes joueraient un peu avec nous car tout le monde connaît Bryan et sa capacité de battre les meilleurs sprinteurs du Monde. Nous avons fait notre part du travail en mettant Steven (Lammertink) très tôt à rouler en tête du peloton. Seuls les Dimension Data et les Sunweb ont eu la même attitude en assurant la chasse derrière la tête de course. A trente kilomètres de l’arrivée, alors qu’Arnaud avait pris le relais de Steven, on a compris que ce serait compliqué de rentrer sur l’échappée. Au final, il ne nous manque pas grand-chose, on vient mourir près des hommes de tête…»

 

«Tirer notre chapeau aux échappés !»

 

Pas question pour les Glaz de nourrir de regrets sur la stratégie employée, à savoir rester groupés autour du «Coq» à l’approche du final, face à plusieurs équipes du World Tour, l’élite du cyclisme mondial. «Ca roulait vraiment fort dans les derniers kilomètres mais les échappés ont parfaitement manœuvré, poursuit Jimmy. Je ne suis pas sûr que le résultat aurait été différent si on avait mis Julien (Morice), Kevin (Reza) et Jonas (Van Genechten) rouler à bloc dans les dix derniers kilomètres. On aurait laissé Bryan dans la nature, bien isolé en cas d’une arrivée au sprint devenue hypothétique… Il faut tirer notre chapeau aux échappés, qui sont manifestement tous de très bons rouleurs.»

 

«On a le droit à une ambiance de stade.»

 

Pour une première outre-Manche, le Vital Concept Cycling Club a pu goûter aux joies d’une course cycliste en Angleterre, malgré le résultat final. «L’ambiance ici est vraiment particulière, souligne le directeur sportif. Le public est très démonstratif, il encourage très fort, c’est un plaisir de voir autant de spectateurs qui connaissent et aiment le vélo. Dans certaines villes traversées, on a droit à une ambiance de stade ! Dans la file des voitures suiveuses, on roule à gauche, ça change nos automatismes mais il n’y a pas eu de pépins. Les coureurs doivent être patients et un peu équilibristes pour venir parler à leur directeur sportif, qui a sa fenêtre à gauche, ou récupérer des affaires et du ravitaillement. On prend juste un peu plus le temps, sans mettre en danger qui que ce soit.»

 

Jeudi, entre Barnsley et Ilkley (149 km), changement de décor avec une étape pour puncheurs voire grimpeurs. «Ce sera important de glisser un de nos gars dans l’échappée du jour. Et si d’aventure il est dans un bon jour, ça pourrait sourire !»

Nos partenaires

Vous êtes dirigeant d’entreprise et souhaitez basculer du côté glaz de la Force ? Contactez-nous sans plus attendre : tdesmasures@pce.bike / 06.32.45.28.84